CES HOMMES QUI ONT FAIT L'AUTOMOBILE     

Dernière mise à jour : 18/05/2010

    Jean Bugatti - 1909/1939    

Un génie comme "Papa"

Fils d'Ettore, il prit la direction de l'entreprise de son père en 1936. Malheureusement, Jean se tue en essayant son fameux Type "tank" 57, victorieux au Mans en 1937 et 1939. Après son décès, Ettore reviendra aux commandes de l'entreprise et lorsqu'il s'éteint à son tour, en 1947, c'est Roland, le plus jeune de ses fils, qui prend la relève, aidé dans cette tâche par Pierre Marco.

Jean Bugatti et à droite, la réplique de l'Esders exposée au Musée Schlumpf
Jean travailla donc très tôt avec son père, au bureau d'étude de l'usine qu'il est destiné à pérenniser. Très vite, il se révèle être doté du même génie créatif qu'Ettore, en dessinant des carrosseries les plus élégantes qui aient jamais habillé un châssis Bugatti. Il fait également preuve de génie en mécanique et va contribuer à l'innovation des voitures produites par son père.
En 1926, père et fils conçoivent les Bugatti Type 37 et Type 40, ainsi qu'à l'exceptionnelle Type 41 Royale. L'année suivante, ils s'atèle à la réalisation des Type 43 à 8 cylindres et aux Type 44 et 45. Entre 1929 et 1936, Jean sera impliqué dans la réalisation des Type 46, appelés aussi "petites Royale", le dernier modèle conçu par Ettore. Les modèles suivants seront tous conçus par Jean, comme les Type 49, 50 et 55.
Pilote d'essai à l'occasion, Jean se tue le 11 août 1939 à l'âge de 30 ans, au cours des essais de la Bugatti 57 C, à 10 km à l'est de l'usine. Ettore ne s'en remettra pas. Il reprendra les rênes de l'entreprise mais la fin de l'histoire est proche. Ettore s'éteindra à son tour en 1947.